Mon Blog

Natalia Cardona

UN ESPACE DE PARTAGE CRÉATIF ET RÉFLEXIF.

Ce Blog est, avant tout, un espace de partage féminin et féministe.

C’est un espace de promotion pour écrivaines et poétesses à travers la publication de leurs ouvrages et un espace d’opinion à travers la publication fréquente de chroniques.

J’espère que le contenu de ce Blog vous fera rêver, réagir et agir.

__ESP__

UN ESPACIO DE INTERCAMBIO CREATIVO Y REFLEXIVO.

Este Blog es, principalmente, un espacio de intercambio femenino y feminista.

Es un espacio de promoción para escritoras y poetas a través de la publicación de sus obras y un espacio de opinión a través de la publicación frecuente de crónicas.

Espero que el contenido de este Blog les hará soñar, reaccionar y actuar.

Mes derniers articles

Écrire pour honorer une absence.

Poèmes avec accent est un espace ouvert aux femmes de toutes origines, écrivant en français et souhaitant partager avec nous ses écrits, ses poèmes. Je leur prête ma voix et j’espère sincèrement que nous voyagerons au profond de leurs mondes et trouverons un peu de...

Petite histoire d’un petit homme avec un petit problème.

Petite histoire d’un petit homme avec un petit problème.

Sa frustration est telle qu’il ne peut pas empêcher une larme de couler doucement, froidement, le long de sa joue. Aussitôt le coin droit de sa lèvre se lève en satisfaction. Il regarde à travers sa fenêtre, c’est le chaos.

La mujer nueva: una idea revolucionaria

La mujer nueva: una idea revolucionaria

Es importante que recordemos hoy más que nunca las reivindicaciones por los derechos de las mujeres que dieron sentido al nacimiento del 8M, pues para superar los grandes desafíos que se perfilan para las mujeres, necesitaremos ser mujeres nuevas, suficientemente fuertes para no renunciar a nosotras mismas.

El feminismo y el ser

El feminismo y el ser

Mi posición aquí, es que, el feminismo no es condición para ser mujer, claro que no. De hecho, pienso que es mucho más importante la filosofía que el feminismo en ese camino del ser, y paradójicamente, una cosa termina llevando a la otra.

Je [me] pense donc je suis.

Je [me] pense donc je suis.

Voilà pourquoi j’ai si mal à comprendre une femme qui se dit « anti-féministe », parce que, finalement, c’est la conscience de sa position en tant que femme dans le monde qui la fait réagir face à une injustice subie et non son appartenance à un féminisme définie. Le féminisme n’est pas une religion ou une secte à laquelle on s’inscrit dans une démarche fanatique. Le féminisme est la conscience d’être femme.